Nous avons actuellement plus de 68 visiteurs connectés sur nos sites (dont 16 sur generationmp3.com - 44 sur le forum)

Écrit par
lebellium

Meilleures ventes de baladeurs mp3 en Corée

Lundi 26 avril 2010 à 14:30 | Dans la catégorie Cowon, Samsung, iRiver

Voici les meilleures ventes de baladeurs mp3 en Corée pour la semaine du 19 au 25 avril 2010. Un classement qui ferait presque rêver en France: un seul produit Apple, l’iPod Touch, et pas l’ombre d’un Nano 5G dans le classement!

 

bestsellerskorea.jpg

 

1er - iPod Touch 3G
2e - Cowon J3
3e - Samsung Q2
4e - Samsung U5
5e - Cowon S9
6e - Samsung R1 (R’MIX)
7e - Samsung M1
8e - Samsung P3
9e - iRiver K1 Smart HD
10e - iRiver E150

Cowon a réussi son coup avec la sortie du J3 et monopolise la 2e place depuis 3 semaines maintenant. La suite du classement est assez stable depuis plusieurs semaines. On retrouve notamment les Samsung Q2 et U5 puis le Cowon S9 qui se maintient à une bonne place malgré son âge avancé. Le Samsung P3, lui, a plus de mal à cacher ses rides et se laisse aussi bien distancer par son rival le S9 que par ses frères R1 et M1. Bizarrement, la version DMB du Cowon S9 a brusquement disparu du top-10 depuis début avril alors qu’elle connaissait presque autant de succès que la version normale. iRiver, à l’agonie dans nos contrées, ne se porte pas beaucoup mieux sur sa terre natale. Le E150 est un habitué des dernières places. Notons quand même l’entrée du K1 Smart HD dans le classement. Le début d’une vraie carrière peut-être?  Pour finir, je remarque que le Samsung R0 n’apparait même pas dans le classement alors que le Q2 est la 3e meilleure vente là-bas. No comment

Source

push

Écrit par
Julien F.

Le marché du CD audio baisse encore de 16 % en septembre

Vendredi 24 octobre 2008 à 10:34 | Dans la catégorie Music Business

baisse_disque.jpg

Le mois de septembre n’aura pas épargné les maisons de disque. L’Observatoire de la musique/Gfk a indiqué que durant cette période il s’était écoulé 4,1 millions de CD audio en France, ce qui représente une baisse de 16,1 % par rapport à la même période l’an dernier. Le chiffre d’affaires atteint quant à lui péniblement les 54,7 millions d’euros TTC, en baisse de 15,3 %.

Dans le détail, les ventes d’albums ont diminué de -12,3% en volume et de -14,1% en valeur en septembre 2008. La chute des ventes de singles s’élève à -43 % en volume et -43,1% en valeur par rapport à septembre 2007. Le format court ne représente désormais plus que 8,6 % des ventes unitaires de CD audio pour 2,6% du chiffre d’affaires sur la période.

Le top 10 des meilleures ventes de CD audio du mois de septembre 2008 totalise 13,1% des ventes de CD audio en volume (-1,4 point vs. septembre 2007) et 15,6% en valeur (+0,8 point vs. septembre 2007). « Ce que l’on sème » de Tryo est en tête du top 10, « Point de Suture » de Mylène Farmer se classe second et « Où s’en vont les avions ? » de Julien Clerc monte sur la dernière marche du podium.

A présent, sur les neuf premiers mois de l’année 2008, la décroissance du marché du CD audio s’élève à -14,8% en volume (dont -11,3% pour les albums et -42,2% pour les singles), et -16,2% en valeur (dont -15,3% pour les albums et -42% pour les singles). Il s’est vendu sur la période 46 millions de CD audio (dont 42,4 millions d’albums et 3,5 millions de singles) pour un chiffre d’affaires de 595,5 millions d’euros TTC (dont 581,2 millions pour les albums et 14,3 millions pour les singles).

Source

Écrit par
Julien F.

France : le marché du disque se dégrade en juillet

Samedi 23 août 2008 à 12:43 | Dans la catégorie Music Business

En France, au mois de juillet 2008, le marché du CD audio a continué à s’effondrer. Le dernier rapport de l’Observatoire de la musique fait état d’une baisse des ventes de disques de l’ordre de 22.2% par rapport à la même période de l’an dernier. Ceci représente un total de 5.8 millions d’unités vendues et un chiffre d’affaires atteignant péniblement les 57.5 millions d’euros, en baisse d’ailleurs de 23%.

Dans le détail, les ventes d’albums ont accusé une baisse de -19,4% en volume et de -22,3% en valeur. Constat encore plus dramatique pour les singles dont la chute s’élève à -43,6% en volume et -43,7% en valeur. Le format court ne représente plus que 8,4% des ventes unitaires de CD audio pour 2,8% du chiffre d’affaires au mois de juillet 2008.

Au total, la décroissance du marché du CD audio, sur les sept premiers mois de l’année 2008, s’élève à -14,2% en volume, et -16,1% en valeur. Il s’est vendu sur la période 36,4 millions de CD audio pour un chiffre d’affaires de 473,75 millions d’euros.

Comme l’ont justement fait remarqué nos confrères de Numerama, ces mauvais résultats sont une aubaine pour les partisans de la loi Hadopi qui vont pouvoir s’appuyer sur du concret pour justifier un texte qui ne garantit aucunement les intérêts des citoyens français, seulement ceux d’une industrie à l’agonie.

Écrit par
Julien F.

En mars, le marché du disque audio chute encore

Mercredi 16 avril 2008 à 13:20 | Dans la catégorie Music Business

Le marché du disque audio poursuit inexorablement sa chute.

Selon l’Observatoire de la musique, le mois de mars 2008 a été particulièrement rude pour les maisons de disque. Tout du moins en France, où il a été constaté une baisse importante des ventes de CD musicaux : -15% par rapport à la même période de l’an dernier, avec « seulement » 6,5 millions d’unités vendues pour un chiffre d’affaires de 88,8 millions d’euros.

Dans le détail, les ventes d’albums ont diminué de 11,6% tandis que celles du single se sont à nouveau effondrées avec une chute de 46,4%. À ce rythme, le single ne tardera plus à mourir et par conséquent à disparaître.

En mars, les trois albums les plus vendus ont été la compilation des Enfoirés (Sony BMG), Repenti de Renan Luce (Universal) et Je sais que la Terre est plate de Raphaël (EMI). Il est également à savoir qu’un CD sur six vendu en France est issu du top 10.

Au total, sur le premier trimestre 2008, la chute en volume est chiffrée à -11% par rapport à l’an dernier, pour un chiffre d’affaires de 226,5 millions d’euros TTC. De son côté, la vente d’albums a diminué de 6,8%, tandis que la baisse continuelle du prix de vente de ces derniers représente une perte de 11,2% sur le chiffre d’affaires des albums.



Via Numerama

Écrit par
Greg

CD : Baisse de prix contre baisse des ventes

Mercredi 5 mars 2008 à 10:32 | Dans la catégorie Music Business

Le numéro 467 de musique info Hebdo relevait l’information suivante :
« Sony BMG baisse le prix de ses disques. »
En effet, le back catalogue sera disponible à moins de 10 € (9,99€) pour un PGHT (Prix de Gros Hors Taxe) passant de 7,52€ à 5,84 €.
Pour le consommateur, une baisse significative de 12,99€ à 9,99€.
L’objectif de Sony est d’en finir avec un back catalogue qui fait le yoyo entre deux périodes de soldes.

Vendeurs et distributeurs perdent donc un peu de marge « qu’une augmentation de 30% des ventes pourra rentabiliser. » selon Christophe Langris, directeur de l’exploitation du catalogue Sony BMG.
Le prix du CD est un des sujets de discorde dans le monde de la distribution. Pourquoi les disques de fonds des catalogues sont-ils plus chers que les nouveautés ? Pourquoi la France a-t-elle le record d’Europe du disque de back catalogue le plus cher ? Pourquoi, en règle générale, cette politique du yoyo des prix ne concerne que les majors ?

En uniformisant ces prix, Sony BMG fait un premier pas vers une harmonisation des prix. En effet, plus que le téléchargement, les variations de prix de 9,99€, 15€, 6,99€, 20€ pour un même disque sur une même année n’est un service pour personne. Ni pour le consommateur qui se sent volé, ni pour les distributeurs qui n’écument pas leurs stocks et rognent leurs marges sur ces opérations qui ne sont cohérentes qu’avec une grosse quantité, ni pour les points de ventes qui passent pour des voleurs quand ils mettent un disque à 20 € (acheté hors taxe 14€).

On peut donc se réjouir de cette initiative même si, paradoxalement, Sony ne renonce pas à des prix soldés (à 6,99€ et 4,99€ et peut être moins.)

Lire la suite de l’article sur le blog des Catalyseurs Numériques >>

Écrit par
Julien F.

Plus de 400 000 iPhone débloqués en Chine ?

Lundi 18 février 2008 à 08:50 | Dans la catégorie Apple, iPhone

Le cabinet d’analyses In-stat vient de publier les conclusions d’une enquête menée à la fin de l’année 2007 sur le marché chinois des smartphones. Et à en croire les données fournies par China Mobile, qui se trouve être le plus important opérateur mobile de Chine, il semblerait que quelque 400 000 abonnés sollicitent régulièrement son réseau par le biais d’un iPhone désimlocké. Un chiffre qui représenterait ainsi plus de 10% des iPhone vendus dans le monde depuis sa commercialisation, et de très loin supérieur aux ventes réalisées en Europe, mais dont la véracité reste encore à démontrer. Voilà qui ne va donc pas arranger les affaires de la firme Pommée avec ce pays décidément enclin à lui apporter des ennuis.



Via iGénération

push



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail