Nous avons actuellement plus de 193 visiteurs connectés sur nos sites (dont 25 sur generationmp3.com - 160 sur le forum)

Écrit par
iMike

Les producteurs bloquent les boutiques de musique en ligne

Mardi 14 avril 2009 à 18:14 | Dans la catégorie Music Business

Complètement muette lors de la discussion du projet de loi Création et Internet, Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat au Développement de l’économie numérique, reprend la parole lors d’une table ronde sur le financement de la création musicale sur internet. Et la secrétaire d’État a des choses à dire : «L’offre légale est faible, elle peut être décevante, en termes de quantité et d’accès». On ne saurait en effet mieux dire…

NKM_2.JPG.jpeg

Cette table ronde, qui réunit des acteurs comme VirginMega, Deezer ou Jamnedo, met en lumière le problème du partage des revenus, les principaux distributeurs se plaignant des sommes très élevées à reverser aux producteurs : de 50 à 70% pour Deezer par exemple, ou encore la nécessité de passer l’abonnement MusiqueMax d’Orange de 10 à 12 euros. Ces tarifs sont également la cause de l’absence de boutique de musique en ligne chez Free…

On attend désormais de connaître la position des producteurs. On espère également que NKM sera un peu plus présente dans ce débat…

 

push

Écrit par
iMike

Spotify : une boutique de musique en plus du streaming

Mardi 31 mars 2009 à 09:27 | Dans la catégorie Musique en ligne

Dans le secteur de plus en plus encombré des services d’écoute musicale en streaming, Spotify tire son épingle du jeu. Au contraire de ses petits camarades, il s’agit d’une application (pour Mac et PC), qui rappelle iTunes dans son ergonomie, utilise le protocole BitTorrent pour diffuser de la musique et s’inspire de Last.FM pour ce qui est des recommandations d’écoute.

spotify.jpg

Le service, accessible en France, proposera sous peu d’acheter de la musique sur la boutique 7Digital, bien connu outre-Manche pour être une des premières boutiques à avoir proposé des fichiers MP3 sans DRM en 320 kb/s. Les prix devraient s’échelonner entre 0,79 et 1,29 euro, soit les futurs tarifs de l’iTunes Store (lire cette actu). 7Digital propose déjà son catalogue au logiciel open-source SongBird.

push

Écrit par
iMike

Les sites de streaming pressurés par les majors

Dimanche 29 mars 2009 à 14:10 | Dans la catégorie Musique en ligne

Les Deezer et compagnie n’ont pas intérêt à recruter trop de nouveaux clients : un utilisateur écoutant en streaming un morceau en entier leur coûte en effet entre 0,4 et 1 cent du titre ! Cette somme, à multiplier par le nombre d’utilisateurs, est reversée aux majors, qui ont su manoeuvrer depuis l’avènement des sites de streaming pour pomper leurs revenus. Et ça n’est pas la publicité qui permet de couvrir cette dépense : MySpace Music, qui paye environ 2 millions de dollars par semaine aux majors pour 1 milliard de morceaux écoutés, ne gagne certainement pas 2 millions par semaine en pub, malgré sa taille.

Comme toujours, les maisons de disques ne veulent pas aider ces start-ups à croître et prospérer, mais uniquement à trouver une source de revenus supplémentaires quand ceux issus de la vente de CD chutent de manière drastique. Quitte à tuer dans l’oeuf toutes les initiatives dans ce domaine et à faire prospérer à nouveau le piratage.

 

push

Écrit par
iMike

Last.FM payant… pour la France

Mercredi 25 mars 2009 à 16:05 | Dans la catégorie Musique en ligne

Si vous vous sentez l’âme d’un bon samaritain, prêt à payer un service que d’autres ont gratuitement, alors n’hésitez plus et allez verser votre écot à Last.FM ! Le service d’écoute et de recommendations musicales a décidé de mettre en place un nouveau modèle d’abonnement payant, facturé 3 euros par mois, mais pas pour tout le monde.

last.jpg

Ne sont en effet concernés que les pays hors États-Unis, Royaume-Uni et Allemagne. La France tombe donc dans cette nouvelle obligation, on se demande bien pourquoi, mais enfin Last.FM a certainement ses raisons : le service dans ces trois pays peut continuer de rester gratuit, la pub suffisant à le financer.

Ce forfait permettra, à partir du 30 mars, d’écouter tous les titres que l’on souhaite, tandis que le reste des fonctions (recommandations, vidéos, etc.) restera gratuit d’accès (tout comme les 30 premiers titres à l’ouverture d’un compte). Rien de plus donc… À la limite, pourquoi pas verser une modique somme, mais avec des services supplémentaires, car on a tout de même l’impression de payer pour les autres !

push

Écrit par
iMike

Deezer : l’inscription désormais obligatoire

Lundi 9 février 2009 à 17:49 | Dans la catégorie Musique en ligne

Deezer commence à mettre ses «menaces» à exécution : il n’est d’ores et déjà plus possible d’utiliser le service sans devoir s’inscrire en bonne et due forme !

deezer.jpg 

Le service utilisera ces données pour mieux cibler les publicités, nerf de la guerre pour le site, qui doit faire face à des charges financières de plus en plus lourdes de la part des majors et des ayant-droits.

Reste désormais au site de mettre en place de la réclame audio entre les morceaux (lire par ici), et à monétiser l’application pour iPhone et iPod touch (lire par )…

vu sur PCInpact

push

Écrit par
iMike

Napster découvre l’écoute de musique en ligne

Lundi 2 février 2009 à 11:28 | Dans la catégorie Musique en ligne

Surprise : Napster n’est pas mort ! Le service de musique en ligne bouge encore, du moins en Grande-Bretagne où la version 4.6 a été dévoilée. Cette mise à jour permet désormais l’écoute en streaming depuis n’importe quel ordinateur, sans avoir à télécharger de client (à la manière de Deezer).

napster_logo_thumb_200x179_74650.jpg 

Ce nouveau Naspter offre également un service de recommandation musicale, Automix, qui créé des listes de lecture basées sur ce qu’écoute l’utilisateur. On y trouvera également la possibilité d’écouter des titres suivant son humeur.

Le service, dont le modèle économique reste l’abonnement (il vend également des titres à la pièce), dispose d’un catalogue de 7 millions de morceaux.

push

Écrit par
iMike

Deezer : de plus en plus payant

Vendredi 16 janvier 2009 à 16:23 | Dans la catégorie Musique en ligne

Après la pub entre les morceaux (lire cette actu), Deezer compte également faire payer les services liés à la version mobile du site web. Celle-ci existe déjà pour iPhone et iPod touch, et a été mise à jour récemment pour permettre la création de playlists et leur partage, l’écoute de ses MP3, etc.

deezer_1.jpg 

Toutefois, le service a besoin d’argent pour faire face aux desiderata des majors, c’est pourquoi une partie des fonctionnalités pourraient bien devenir payantes, afin de pallier aux mauvais résultats de la publicité sur mobile.

Contre monnaie sonnante et trébuchante (on ignore le tarif), il sera possible sur son iPhone d’utiliser tous les services de Deezer, d’ici à la fin du mois. Des versions pour BlackBerry et d’autres systèmes sont dans les tuyaux.

 

  



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail