Nous avons actuellement plus de 159 visiteurs connectés sur nos sites (dont 18 sur generationmp3.com - 136 sur le forum)

Écrit par
lebellium

GenerationMP3, la musique après le CD

Lundi 12 avril 2010 à 17:30 | Dans la catégorie Baladeurs, Culture MP3

«Generationmp3, la musique après le CD» est le slogan historique de notre site auquel je voudrais rendre un petit hommage à travers cet article, tant il est si bien trouvé et correspond parfaitement à ma conception actuelle de la musique. Et oui, cela peut paraitre paradoxal à première vue, mais on peut tout à fait adorer le support CD et adorer les baladeurs MP3. Cette complémentarité me parait même indispensable. Pour moi, la musique au format numérique ne remplacera jamais entièrement le CD. Elle ne s’y substitue que pour certains usages bien précis.

DSCF8231bis.JPG

Si j’ai rangé mon baladeur CD depuis 2004 pour le remplacer par un baladeur MP3, c’est surtout pour le côté pratique, car le CD n’a pas vraiment d’avantage en utilisation nomade. Si j’écoute de la musique dans ma chambre avec mon baladeur MP3 branché sur des enceintes de PC, c’est parce qu’à défaut de fournir un très bon son, c’est toujours mieux qu’un CD lu par ma vieille radio-cassette-cd Aiwa de 2000. Mais rien ne remplacera jamais l’écoute d’un CD sur une chaine haute fidélité de salon. C’est une expérience unique qui me parait indispensable pour découvrir un nouvel album. Il y a d’abord l’achat du CD, l’impatience qui monte quand on l’achète sur internet et qui décuple le plaisir quand on le reçoit enfin après les déboires postaux quasi habituels. C’est alors le moment de contempler la pochette, le travail qui a été effectué dessus, puis on ouvre le boitier, on insère le CD dans le lecteur, on se pose dans le canapé et on écoute cette musique tout en feuilletant le livret. On n’est pas en train de surfer sur internet en même temps, on ne ressent pas les vibrations du RER, non, on a juste la musique qui se donne à nous de la meilleure façon qu’il soit. L’activité n’est pas de faire quelque chose en écoutant de la musique, non, l’écoute de la musique est l’activité elle-même. Et un iPod (ou tout autre baladeur mp3) sur son dock relié à un système hifi ne remplacera jamais cette expérience du CD, même avec des musiques en format sans perte. Il manquera toujours tout ce qu’il y a autour de la musique.

DSCF8220bis.JPG

Avec un CD on a l’impression de posséder la musique, on a un support matériel qui rassure, il y a une sorte de respect envers l’œuvre et son auteur. D’ailleurs, sans surprise, si je connais par cœur le nom des musiques et leur ordre sur les albums que j’ai en version CD, ce n’est pas le cas pour mes musiques téléchargées.

Le CD est un vieux format, certes, je n’étais pas encore né lorsqu’il fit son apparition dans les rayons fin 1982, pourtant il est tout sauf dépassé contrairement à ce que beaucoup prétendent aujourd’hui. Technologiquement il est toujours d’actualité: il offre une qualité audio qui convient à 99% des personnes. Le DVD Audio et le SACD, meilleurs sur le papier, sont quasiment mort-nés et n’ont convaincu que quelques mélomanes prêts à racheter un lecteur compatible et leur musique sur un autre support.

DSCF8228bis.JPG

Pour certains, télécharger illégalement serait une façon de boycotter le système, la répartition des revenus qui se fait clairement au désavantage de l’artiste. Il est évident que je n’achète pas de CDs pour faire vivre les artistes que j’aime (sauf quand c’est de l’auto-production). Lorsque j’ai l’intention de les faire vivre, j’achète plutôt une place de concert. Pour d’autres, la justification du téléchargement illégal (et gratuit) serait le prix abusif des CDs. Alors oui, à 20-25€ les CDs en magasin, cela parait tout à fait recevable comme argument. Pourtant, je pense que c’est une fausse excuse pour des gens qui s’habituent toujours plus au tout gratuit. Personne n’oblige à acheter les CDs en magasin à des tarifs délirants. Au contraire, ayant entrepris depuis 2006 de racheter le maximum de mes musiques téléchargées en version CD pour pouvoir les écouter enfin dans de bonnes conditions, il n’est pas possible pour moi de payer le prix fort. A mon sens, le prix «juste» d’un CD se situe plutôt autour de 10€. Parfois je dépense un peu plus quand il s’agit d’une nouveauté ou d’un import, souvent je dépense moins de 10€ et je pense faire une bonne affaire. Et il n’est vraiment pas compliqué de trouver des CDs à ce prix, il suffit de faire un tour sur Amazon ou eBay, quitte à acheter en occasion. Entre un bon album CD à 8€, sa version en téléchargement légal à 10€ sans support physique, pas en qualité optimale voire parfois encore avec des DRM, et sa version en téléchargement illégal, un fichier MP3 qui pourrait disparaitre du jour au lendemain du disque dur sans que cela ne nous affecte aucunement, le choix est vite fait pour ma part, à condition que l’œuvre en vaille la peine bien évidemment.

Quand on voit que certains artistes se mettent maintenant à proposer leurs albums uniquement en téléchargement sur internet, c’est qu’il y a urgence. Sauvons le CD ! Sans pour autant mépriser la musique numérique. D’abord on achète le CD. Ensuite on le rippe et on l’encode dans un format lossless ou lossy. D’où ce slogan si bien trouvé: «Generationmp3, la musique après le CD !»

NB: cet avis n’engage que moi et non le site generationMP3 dans son ensemble.

19 commentaires

  • kyoshiro 12 avril 2010 à 17:47

    Moi je suis pour le CD à 100%, la qualité ne sera que meilleure !

  • PhennyX 12 avril 2010 à 18:00

    Et generationFlac alors? (troll inside :D )

    Plus sérieusement je rejoins parfaitement ton point de vue.

    Je me souviens encore de mon premier lecteur CD (après mes Walkmans j’en ai un spécial sport qu’il faudra que je retrouve pour vous faire des photos d’ailleurs ^^), avec le système qui permettait de secouer le lecteur sans que le CD ne saute, payé une fortune à l’époque.
    Je l’ai encore dans un carton.

    Rien ne remplacera le plaisir de fouiner chez le disquaire, de tenir l’objet précieux en main et enfin se dépêcher de rentrer à la maison, arracher le papier plastique et enfourner le tout dans la chaîne hifi.
    Prendre le petit livret en main, direction paroles des morceaux, et déjà fredonner ces chansons qu’on ne connait même pas encore.

    Pour moi l’achat d’un nouveau CD c’est un peu toujours un rituel.

    Discuter avec le disquaire sur ses nouvelles rentrées, acheter un album sur conseil d’un gars avec qui on a discuté quelques minutes dans le magasin.
    Découvrir des albums qu’on aurait jamais pensé acheter.

    Et puis quand on voit le travail de certains artistes sur les pochettes, aussi bien la pochette en elle même que l’illustration, un vrai plaisir.

    Pour ma part, ça vaut également pour les jeux vidéo, les livres, les comics et les mangas.

    Pour ces derniers, l’arrivée des ebooks reader me plait énormément mais me fait peur en même temps.
    Je souhaiterai une chose, avoir la possibilité après avoir acheté le bouquin en “dur” de le télécharger en ebook afin de le stocker en numérique.

    Il faut avouer que le numérique à du bon, pouvoir conserver sur nous facilement toute notre collection: musique, film, livre, etc.

    Toutefois pour moi, le numérique ne pourra jamais me donner le même plaisir qu’aller acheter le support en magasin.

    Cependant consommer à un prix, et on ne peut le faire autant qu’on aimerait.

    C’est pourquoi pour la musique j’ai adopté Spotify depuis des mois.
    Un catalogue énorme à disposition, possibilité de stocker 3333 morceaux sur son ordinateur (gestion des morceaux uniquement en playlists, dommage), simplicité d’utilisation, relativement bonne qualité mp3 en 320, pas trop cher, etc.

    Seul mauvais point: uniquement dispo sur ordinateur et appareils sous Android, OS X mobile et Windows mobile…

    Je vois le numérique comme une simplicité d’utilisation/consommation venant en complément des “supports durs” (CD, DVD, BRD, livre, etc).

    Faut avouer que c’est le pied de pouvoir gérer ses médias avec XMB dans le canapé par exemple :D

  • lexav21 12 avril 2010 à 18:21

    J’ai exactement la même façon d’appréhender la musique que toi, écouter un cd tranquille chez soi est une sorte de cérémonial mais mon lecteur Mp3 est tellement pratique en dehors de la maison.
    Je fréquente assidument les salles de concert de ma région et apporte mon soutien aux artistes en devenir.

    J’ai environ 400 cd, je continue d’en acheter régulièrement mais pour moi aussi le prix maximum est de 10 euros, au dessus je trouve que c’est abusé.
    Concernant l’achat de mp3, non désolé il me manque le charme de l’objet et on peut trouver meilleure qualité gratuitement.
    La dématérialisation permet de découvrir et d’échanger rapidement toutes sortes de styles musicaux, je télécharge en flac puis j’écoute sur ma chaine, si le disque me plait vraiment je me paye le disque lorsqu’il est à un prix correct sinon il disparait de mon disque dur.

    En fait c’est juste respecter la maxime commerciale “‘essayer avant d’adopter” qui est la règle dans les différents secteurs de l’économie (combien de fois ai-je acheté auparavant un album qui ne contenait même pas 3 chansons valables faute d’avoir pu l’écouter correctement)  .

    Si les maisons de disques, au lieu de se plaindre du piratage, vendaient les Cd moins cher elle en écoulerais beaucoup plus.
    Il m’arrive d’acheter de nouveaux albums d’artistes français moins cher à l’étranger  que dans les grandes enseignes “culturelles” hexagonales chercher l’erreur.
    De même pour ces multinationale la parité monétaire est intangible et jamais en faveur de l’euro.
    Bref qu’il arrêtent de nous prendre pour des truffes et qu’ils respectent enfin leurs clients et leurs bilans financiers ne seront que meilleurs.

  • Lemat 12 avril 2010 à 18:30

    Je dois l’admettre…. je n’ai jamais autant écouté de musique depuis que le Mp3 (et le flac dans mon cas) est apparu, s’est démocratisé etc….
    Pourtant, j’ai l’impression de ne plus l’apprécier comme avant… Le questionnement dans la boutique “quel cd va vraiment mériter mon argent ?” le rituel de l’écoute… la quantité plus restreinte de disque (je n’aurais jamais acheté tout ce que j’ai accumulé en mp3 depuis)… le fait de les ré-écouter de multiples fois et de finir par en aimer certains qui nous avez décu à la 1ere écoute.
    Je pense qu’au delà du discours sur le cd, ou tout autre support physique, il s’agit du débat sur la quantité… trop d’informations tue l’information… trop de musique….tue la musique.
    J’aimerais avoir le courage de lexav21… effacer

  • Mandarine 12 avril 2010 à 18:45

    Je plussoie totalement ! D’ailleurs pour les cd d’occasion (et en très bon état pour ce que j’ai eu) il y a Gibert Joseph !

  • XTR3M 12 avril 2010 à 18:58

    Je suis complétement d’accord avec cet article. Après le SACD il n’est pas mort il est juste utilisé par la plupart du temps pour des Cd de musique classique qui permet d’avoir un fidélité optimale de ce qu’il à été jouer.C’est dommage que ce ne soit réservé pratiquement qu’à ce genre de musique car le gain de restitution est vraiment flagrant.

    En tout cas je suis pareil que la plupart de ceux qui ont postés au dessus de moi, je télécharge mes albums (pour la majorité en flac) et si l’album me plait vraiment je me l’achète.

  • yacine 12 avril 2010 à 19:48

    J’aime bien ton raisonnement, reste c’est celui d’une personne sédentaire, ne déménageant pas souvent…
    Je suis un grand fan des Cd et même des vynils, mais ils ne sont malheureusement pas adpatés à mon mode de vie ( déménagement tout les ans au maximum), un mode de vie de plus en plus répandu…

  • lebellium 12 avril 2010 à 20:00

    Bah une centaine de CDs ça fait juste un petit carton en plus non? :D
    Mais c’est vrai que je déménage pas souvent…donc je me rends ptet pas bien compte

  • fanatech 12 avril 2010 à 20:01

    He ben en ce moment il m’ epate le p’tit L ;)! lol! Tout a fait d’ acc il faut rendre sa valeur au cd et au travail des artistes, mais autant pour le coté technique (qualité du son sur une bonne chaine, objet de collection, fiereté de payer son cd), que du point de vue humain (respect et recompense pour le travail des artistes) et de son interet social et economique pour tous. On a tout a y gagner! Je m’ explique.

    La plupart des artistes vont finir comme les agriculteurs qui vendent leur lait a perte puis doivent mettre la clef sous la porte si ca continue. Ca serait tres grave artistiquement (ca l’ est deja), et pire ca arrangerait bien beaucoup de politiques (et d’ industriels* liés a ce petit monde) : les artistes, et les journalistes honnetes sont les seuls vrais contre pouvoirs efficaces dans notre societé, et malheureusement dans tous les cas le nerf de la guerre pour combattre c’ est l’ argent! Telechargement egal aucun revenu pour les artistes et les journalistes! Sans oublier qu’ il ne faut pas se leurrer il n’ y a en general que le sport et l’ art qui peuvent sortir des personnes de conditions et revenus tres modestes vers une veritable et Grande evolution sociale. Donc les gens se tirent triplement une balle dans le pied en volant les artistes, et pire ils font le jeu des politiques et industriels qu’ ils disent soit disant detester.

    Je ne suis pas d’ accord sur un seul point avec L, si tu aimes tes artistes et que tu veux les soutenir, il faut bien sur aller a leurs concerts (bien que ca leur permet juste de survivre en verité pour la plupart, sauf les grandes stars), mais aussi acheter leurs cds ( les artistes negocient leurs contrats en general ((grace au super travail des societés qui gerent les droits d’ auteur)) et touchent une part certes petite mais honnete sur la vente du cd). Bien evidement tu as raison de ne pas le payer plein pots dans des magasins qui arnaquent, mais comme tu l’ as bien dit on trouve de supers prix sur le web, par exemple chez amazon et cie et en neuf ;). De mon coté j’ achete souvent en neuf sur le web, mais j’ aime aussi chiner des bonnes occases sur Paris c’ est un vrai petit plaisir :)!

    (*ps: 1: c’ est du flan qu’ on fait chier les majors en telechargeant! En verité ces majors appartiennent a de grandes compagnies ((sony et cie)) et gagnent beaucoup plus a vous revendre du materiel pour pirater ((disques durs, pc, lecteurs, graveurs, cds, dvds, clefs usb). Bref si vous utilisez cet argument pour pirater c’ est de l’ hypocrisie et/ou de la betise pure! Et vous rendez les artistes de plus en plus dependant de ces groupes en verité.

    2: en plus vous arrangez bien ces industriels qui sont souvent liés aux politiques en detruisant et en apauvrissant les contres pouvoirs qui ouvrent trop souvent leurs gueules a leur gout dans notre societé: a savoir artistes et journalistes!)

  • yacine 12 avril 2010 à 20:12

    Ouais enfin je ne me déplace qu’avec des valises, donc les cartons :d
    Mais j’ai mes Cds qui m’attendent bien sagement chez mes parents pour le jour ou je me “poserais” un peu…
    Reste que récemment j’ai tendance à acheter ma musique directement en mp3…
    Quitte à acheter le Cd plus tard…

  • lebellium 12 avril 2010 à 20:52

    Ah mais moi non plus je déplace pas mes CDs partout. Pendant mes 2 ans de prépa ils sont restés chez mes parents aussi! C’était un peu inutile dans ma chambre d’étudiant de 12m²^^ Reste que quand on revient chez ses parents, ça fait toujours plaisir de pouvoir profiter des CDs! Par contre, acheter ma musique en mp3 ça j’ai pas encore passé le cap’. Dans ce cas je préfère, comme certains l’ont évoqué plus haut, télécharger gratuitement et acheter le CD après si ça me plait.

  • Wouittone 12 avril 2010 à 21:23

    Plaidoyer pour un CD Audio !

    Très sympa, merci beaucoup Lebellium, c’est certain qu’on n’aura jamais une meilleure idée du travail de l’artiste que grâce au CD, je crois que c’est vraiment ça que j’aime.

  • fanatech 12 avril 2010 à 21:51

    Jamais acheté de la musique mp3 en ligne, j’ achete mon cd et je l’ encode moi meme ensuite en bonne qualité nan mais! lol!

  • Guillaume 12 avril 2010 à 22:24

    C’est vrai que c’est quelques part un peu bête mais le fait de mettre un cd dans un lecteur oblige aussi à apprécier l’œuvre, je change trop souvent de piste avec le mp3.

  • carrion crow 12 avril 2010 à 22:34

    J’aurais pu écrire l’article tellement je penses de la même façon.

  • Misutsu 12 avril 2010 à 23:00

    J’ai envie de dire qu’il faut arrêter d’être matérialiste et de vivre avec son temps, mais je vais encore m’attirer les foudres des intégristes de “l’objet”. Gardez précieusement vos galettes en plastoc, les vinyles ont survécu grâce aux platines de mixage, le CD n’aura pas les mêmes honneurs.

  • scoat 13 avril 2010 à 19:26

    Quel interet de comparer deux supports numeriques? 

     

    Perso, je mets au défi quiconque de distinguer un mp3 bien encodé d’un cd sur une chaine hifi (qui on le sait bien flatte le son et de ce fait l’altere…) et ne venez pas me dire “oui moi je” parce que même les plus aguerris ne le peuvent pas.(et je pense en faire partie)Réveillez-vous, vous avez comme tout être humain une oreille trés limitée en terme de perception, amateur de son ou pas.

     

    Bref, le seul interet reste le boitier et surtout la manière de consommer l’objet. La rareté crée un lien unique qu’on délaisse dans cette surconsommation que nous offre le MP3 (ou plutôt disons-le franchement le téléchargement illégal).

     

    Pour conclure, je n’ai qu’une(ou deux) chose à dire: vive le vinyl! Et vive la musique!

  • lebellium 13 avril 2010 à 19:35

    ça dépend ce que t’entend par chaine hifi. Je parle pas de microchaine qu’on a dans la chambre. Sur une chaine haute-fidélité qui vaut son prix donc (par exemple chez moi c’est ampli + lecteur CD Naim associés à des Paradigm studio 20v5), on fait tout à fait la différence entre un mp3 320kbps CBR et un CD. Non pas que le mp3 sature, soit moche voire inécoutable etc, non, mais le manque dans certaines fréquences se ressent. Il y a le gros de la musique mais il en manque les détails. Et ça l’oreille humaine le perçoit tout à fait. Donc je parle là du meilleur fichier mp3 qu’on peut avoir, bien encodé comme tu dis. Parce que du mp3 128kbps sur des enceintes de salon comme on en entend de plus en plus lors des soirées de djeunz (quand c’est pas carrément Deezer qui sonorise la soirée…), là tout de suite c’est une autre histoire.

    Donc non, le seul intérêt par rapport au mp3 n’est pas le boitier et la manière de consommer. Dans ce cas, il y a une différence de qualité. Ta remarque n’est valable que si on fait une comparaison flac vs CD. Et cet article vise à montrer justement que ce “seul intérêt” comme tu dis est important pour moi et pour beaucoup d’autres également.

  • XTR3M 13 avril 2010 à 20:56

    Tout à fait d’accord avec libellium! Possédant un ensemble hifi la différence entre le mp3 et et un CD se ressent totalement en termes de profondeur et de précision et je ne parle même pas avec un SACD en 24 bits.

    Après c’est vrai que l’avantage du mp3 est le rapport qualité/taille du morceau par rapport au CD.

    C’est vrai le mp3 “c’est pratique” mais un Cd c’est quand même autre chose et maintenant sa se pers et c’est bien dommage.

    J’aurai plus tendance à dire que maintenant on consomme la musique plus qu’on ne l’apprécie.

Flux RSS des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre

Un trackback

  • Toutes les batteries - MPIO CL 100 Compact Disc Player [...]

    […] GenerationMP3, la musique après le CD | Generation MP3 : le blog … «Generationmp3, la musique après le CD» est le slogan historique de notre site auquel je voudrais rendre un petit hommage à travers cet article, tant il. titre = “MPIO DMG” […]

    [...]


 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail