Nous avons actuellement plus de 183 visiteurs connectés sur nos sites (dont 23 sur generationmp3.com - 155 sur le forum)

Écrit par
iMike

Mitterrand pousse Albanel (mais pas Hadopi) à la porte

Mardi 23 juin 2009 à 16:06 | Dans la catégorie Loi Hadopi

Franchement, pauvre Christine. Elle s’est décarcassée jusqu’au ridicule pour imposer vent debout contre le monde entier et le bon sens la loi Création et Internet, et voilà comment elle est remerciée : en prenant la porte. Tout internet bruisse en effet de la rumeur qui la voudrait voir remplacée par Frédéric Mitterrand, qui officie actuellement en tant que directeur de la Villa Médicis, à Rome.

albanel.jpg

L’annonce ne sera officielle que demain, mais d’ores et déjà on regrettera les approximations, erreurs et balourdises de Christine, les «anéfé» qui resteront dans la légende, ainsi que les nombreuses claques que son projet de loi a pris en pleine face, lui retirant toute sa substance.

Mais tout n’est pas fini pour Hadopi. Si le premier «paquet» de la loi, instituant la Haute cour a été annoncé au Journal Officiel, il reste encore le volet «sanctions» (retoqué par le Conseil Constitutionnel) à faire passer. Celui-ci devrait être examiné le 20 juillet, conformément à la volonté de Nicolas Sarkozy d’aller «jusqu’au bout», et même au-delà de la Constitution, pour imposer les vues de l’industrie du disque.

push

8 commentaires

  • dfmz 23 juin 2009 à 17:12

    Bon débarras. Au moins, son remplaçant à plus de culture qu’une salade, lui.

  • iMike 23 juin 2009 à 17:16

    Pas sûr toutefois qu’il soit très calé en internet…

  • Seyedey 23 juin 2009 à 18:52

    Heu c’est pas pour dire mais l’annonce officielle c’est censé être seulement demain.
    Y’en a qui ont perdu leur nomination pour moins que ça….
    En tout cas HADOPI est en passe de faire sa première condamnation Moqueur
    Une fois de plus l’exception française vient d’inventer le lobbying rétrograde Perplexe

    Au revoir au revoir Christiiiine (si c’est confirmé bien sûr).

  • Seyedey 23 juin 2009 à 20:37

    Bon ben….. c’est fait. C’est bien “le neveu de ” qui remplace Christine Albanel.
    Pourvu qu’il s’y entende mieux qu’elle à propos de la musique pour résister au refus d’évolution des majors.

  • Icepick 23 juin 2009 à 23:34

    Na, na, na, na…na, na, na, na…hey, hey, hey Gooooodbye

  • Cedric 24 juin 2009 à 9:31

    C’est vrai que côté culture notamment littéraire, il doit en connaître un rayon mais niveau Internet et musique en ligne, c’est moins sûr…

  • BlueScreenJunky 24 juin 2009 à 10:11

    AAAAAAAAAAAAAAAAH
    Alors ça vient de là les “anéfé”, je me demandais pourquoi sur PCinpact ils arrêtaient plus avec ça…

    Comme quoi j’ai bien fait de lire cette news (d’habitude je saute celles qui contiennent les mots “Albanel” et “Hadopi” parceque je suis arrivé à saturation il y a déjà un moment), ça m’intriguait depuis pas mal de temps cette histoire de “anéfé”.

    Sinon j’aime beaucoup Frédéric Mittérand, même si il sera sans doute plus calé sur la partie “culture” que “communication”. M’enfin l’important pour l’instant c’est surtout qu’il soit plus populaire qu’ Albanel je crois.

    PS : “Pourvu qu’il s’y entende mieux qu’elle à propos de la musique pour résister au refus d’évolution des majors.”
    Malheureusement je pense qu’aucun ministre n’est en mesure de résister au Majors, ce qui impliquerait de refondre intégralement le système de diffusion de la culture (laisser faire le piratage n’est pas plus une solution que la loi Création et Internet, donc il faudrait trouver un système entièrement nouveau, et je pense que personne n’a les moyens ou le courage de le faire, que ce soit Albanel, Mitterand ou n’importe qui…). Je pense que ça viendra, il faudra bien, mais ce sera long…

  • dfmz 24 juin 2009 à 10:23

    Moi je vois deux avantages à son arrivée. Premièrement, c’est quelqu’un qui vient de la culture; c’est son univers, il y est à l’aise et quelque chose me dit que les artistes doivent s’y reconnaitre plus que dans un politique pur. Deuxièmement, parce qu’il n’est pas un animal politique, il n’est pas (ou il l’est moins) assujetti aux pressions politiques partisanes du gouvernement actuel. Il n’a pas la menace de se retouver au chômage ou sur une voie de garage politique dans la mesure ou il pourra toujours retourner au monde culturel.

    Il pourra à tout moment envoyer balader le nain s’il est en désaccord avec les objectifs ou la manière de procéder qui lui sont imposés.

Flux RSS des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre

Un trackback



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail