Nous avons actuellement plus de 188 visiteurs connectés sur nos sites (dont 16 sur generationmp3.com - 169 sur le forum)

Écrit par
GMP3

Imiter c’est régresser, surtout avec un Shuffle

Dimanche 30 janvier 2005 à 22:21 | Dans la catégorie Baladeurs

C’est quoi un baladeur mp3 sans écran ? Un Shuffle (d’Apple) me direz-vous. Plus maintenant ! Tous les baladeurs mp3 d’entrée de gamme et sans écran sont désormais à la mode. Décidement le marketing Apple-ien n’a pas de limites.

Le Koréen iBOM IM-100 est l’un de ces baladeurs d’entrée de gamme. De 4 cm de côté (et 1 cm d’épaisseur), l’iBOM est disponible en version 128 mo (blanc) et 256 mo (noir). Pas d’options particulières, même pas de “shuffle” en fait. Peut-être parce que sur 128 mo de musique, on peut se souvenir de tout ce qu’on y stocke. Ah mais bien sûr ! D’où l’utilité du shuffle sur 512 mo ou 1 Go, CQFD.

Bon, avant de se prononcer, on va attendre le mini-test made in Gmp3 du controversé pour demain ;)

Pas de tags pour cet article. 1,727 Vues 2 commentaires Partager Envoyer à un ami
Écrit par
6r

Antech nous propose un PMP trés complet

Dimanche 30 janvier 2005 à 19:58 | Dans la catégorie PMP, PMC, PVR

Un nouveau lecteur multimedia video sur le marché. Oui encore!

Mais là ou les autres ont un écran LCD classique celui-ci utilise un écran tactile TFT de 3.5pouces avec une résolution de 240 * 320 le tout fonctionnant grace à un Intel Xscale et 32 Mo de SDRAM!
La connectique audio n’est pas en reste, en effet non content de posséder une sortie casque avec une detection du branchement d’un casque, d’une entrée ligne stéréo, d’un micro interne et d’un Speaker mono, ce lecteur propose une sortie son SPDIF !!!
De plus il dispose de 8 heures et de mi d’autonomie, ce qui est dans la moyenne. Le tout couplé à un disque dur de 20 ou 30 Go, un port USB maître, une sortie TV, un lecteur de compactflash et une connectique en USB2.0
A l’arrivée il est capable de lire les fichiers vidéo en mpg, .wmv, .asf, .avi ainsi que les fichiers audio en mp3, .wma, .wav et les fichiers images jpg, .gif, .bmp, .png. Le tout pour seulement 315g, et look que j’aime bien : merci Antech.

Antech_PVP

Via Dapreview

Pas de tags pour cet article. 1,849 Vues 1 commentaire Partager Envoyer à un ami
Écrit par
GMP3

Soirée débat avec Ariel Wizman sur le P2P

Dimanche 30 janvier 2005 à 13:41 | Dans la catégorie Compil Propreté Intellectuelle

Tout est sur le flyer ! l’entrée est gratuite !

Pas de tags pour cet article. 2,399 Vues 0 commentaire Partager Envoyer à un ami
Écrit par
GMP3

Problèmes économiques publie un dossier sur les industries…

Dimanche 30 janvier 2005 à 01:54 | Dans la catégorie Music Business

Pour en savoir plus

DOSSIER : Les industries culturelles à l’heure d’internet

L’industrie culturelle dans la tourmente The Economist

Avec l’augmentation du volume des téléchargements de musique en ligne, l’industrie du disque est confrontée à un changement de taille. Dans cet article, The Economist cherche à dégager les grandes lignes des modifications en cours dans l’industrie du disque. Les majors sont confrontées à un certain nombre de dilemmes. L’évolution de cette industrie va dépendre de la position adoptée par ces grandes sociétés face au problème du piratage. Il reste que la prise de risque, tout autant technologique que créatif, constitue une condition nécessaire pour que les majors conservent une position dominante dans l’industrie du disque.

L’impact du P2P sur le marché du disque Etude pour Adami Tariq Krim

Le recul des ventes de CD observé au cours des dernières années est- il imputable aux échanges de fichiers sur internet ? Le Peer to Peer ou P2P aurait un impact limité. Les causes sont davantage structurelles, démontre Tariq Krim. Pour ce faire, ce dernier passe en revue de nombreuses études portant sur le sujet. Quant à la consommation de musique en ligne, elle, est en train de connaître une profonde modification. L’auteur distingue les freeriders, c’est- à-dire ceux pour qui le P2P remplace la consommation de CD des sampleurs, ceux pour qui, en revanche, le P2P développe la connaissance musicale et génère une consommation de CD supplémentaires. Le marché du disque vit actuellement sur l’équilibre entre ces deux populations.

Vers une remise en cause du droit d’auteur ? Revue d’économie industrielle Joëlle Farchy et Fabrice Rochelandet

L’avènement des technologies et des réseaux numériques s’accompagne d’une forte contestation du principe du droit d’auteur ainsi que de sa mise en œuvre. Mais ils permettent par ailleurs l’émergence de nouvelles formes de protection des contenus fondées sur un modèle contractuel et non plus réglementaire (droit d’auteur). Cette forme de protection contractuelle comporte toutefois des limites. Les technologies de protection de contenus représenteraient surtout une nouvelle arme concurrentielle aux mains de certains producteurs de contenus. De fait, ces technologies sont actuellement utilisées par les majors pour renforcer leurs droits en matière de droit d’auteur, et non pour le remplacer, estiment les auteurs.

Des remèdes au contournement des droits de propriété intellectuelle… Cerna- Notes de travail Contango Olivier Bomsel et Gilles Le Blanc

Le contournement massif des droits de propriété intellectuelle se traduit par un problème économique de taille : la remise en cause de la « rivalité » des biens, condition fondamentale du modèle économique de la création, de l’exploitation et de la distribution des œuvres. En effet, c’est sur cette propriété que reposent les mécanismes institutionnels du droit d’auteur, de copyright ou de licences et soutiens. Rétablir la rivalité dans la distribution des contenus culturels afin de donner les bons signaux d’investissement, revient à rendre coûteux l’échange. Il s’agit de mettre en place une tarification de l’accès montant, comme pour la téléphonie. Autrement dit, il s’agit de faire payer l’accès au consommateur en proportion des fichiers qu’il émet. Parmi les nombreux avantages d’une telle solution, les auteurs mentionnent la mise en place d’une distribution légale, donc maîtrisée, respectant les droits de propriété des contenus.

Mutation du secteur de la location vidéo DREE-Revue sectorielle Candice Morrissey

Principale source de revenus de l’ensemble de la filière cinématographique, le secteur de la vidéo aux États-Unis subit de profondes mutations. De nouveaux modèles économiques émergent. En proposant un abonnement mensuel à tarif fixe, la location d’un nombre illimité de films par mois avec envoi direct des produits chez le client, Netflix a connu un vif succès. L’auteure analyse la situation et l’évolution de ce marché où la concurrence se fait déjà très forte.

Pas de tags pour cet article. 1,739 Vues 0 commentaire Partager Envoyer à un ami
Écrit par
GMP3

Un baladeur MP3 Hello Kitty

Samedi 29 janvier 2005 à 20:29 | Dans la catégorie General

Mais comment cela avait’il pu nous échapper ?

Un baladeur MP3 Hello Kitty sans écran,

via dapreview

Pas de tags pour cet article. 2,594 Vues 8 commentaires Partager Envoyer à un ami
Écrit par
GMP3

Mais qui se rappelle du premier baladeur MP3

Samedi 29 janvier 2005 à 20:20 | Dans la catégorie Music Business

Alors que pour beaucoup de gens, le RIO PMP 300 est supposé être le pionnier des baladeurs MP3 (j’ai d’ailleurs la chance d’avoir un early prototype à la maison), la réalité est autre: Eiger Lab a lancé le MPMAN bien avant Diamond (devenu Rio) mais n’a pas eu la chance d’être présent aux USA et de se faire attaquer par l’industrie du disque. Après ce procès, perdu par l’industrie du disque, le Rio est devenu un objet culte alors que MPMAN F10 est devenu un objet de musée. Depuis rappellons qu’on ne parle plus de Rio mais d’Ipod. Comme quoi, le marketing est une chose incontrolable !

Elliot de CNET revient sur l’histoire des baladeurs MP3

Pas de tags pour cet article. 2,613 Vues 0 commentaire Partager Envoyer à un ami
Écrit par
GMP3

MioTech Mio269, le GPS qui lit le MP3

Samedi 29 janvier 2005 à 01:02 | Dans la catégorie Baladeurs

C’est plus une unité GPS portative qu’autre chose, mais bon l’intention est bonne et la discrimination n’est pas de rigueur ici. Alors voilà, c’est un appareil qui possède un disque dur de 2,5 go dont 2go sont déjà pris par les cartes d’Europe que l’unité GPS utilise. Les 500 mégas restant sont destinés aux mp3 que l’on peut y stocker.
C’est cool non ? Ce qu’on en retiendra, c’est que le format mp3 s’installe partout maintenant, cela devient l’option limite gadget qui se voit insérée à tout bout de champ, dès qu’il s’agit d’électronique (on avait les téléphones mp3, le mp3 dans la voiture, les platines DVD mp3…). Un ami a moi s’est même fait offrir un baladeur mp3 pour avoir ouvert un compte dans une banque très connue.

Effet de mode, utilité réelle ? Bah! C’est toujours bon à prendre me direz-vous…

Pas de tags pour cet article. 3,925 Vues 3 commentaires Partager Envoyer à un ami


 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail